Imprimer

Émile LITTRÉ

DICTIONNAIRE DE LA LANGUE FRANÇAISE

 


Le Dictionnaire de la langue française d’Émile Littré (Paris, 1873 et 1877 pour le Supplément) ouvre une nouvelle période lexicographique. Il est le premier dictionnaire illustrant à la fois la lexicographie philologique et la lexicographie historique. Lexicographie philologique car ce dictionnaire est fondé sur une documentation textuelle considérable, près de 300 000 citations embrassant ainsi toute la littérature française depuis le Moyen Âge. Lexicographie historique car la description de la langue telle que l’entend Littré repose sur l’enchaînement historique des faits linguistiques.

Mais l’entreprise lexicographique de Littré a ceci de particulier qu’elle n’est pas restée limitée à son époque. Sa tradition s’est maintenue toujours vivante et admirée jusqu’aujourd’hui.

L’édition électronique de Classiques Garnier Numérique est elle-même la somme d’un travail lexicographique et scientifique considérable dont le but était de mettre à la disposition des utilisateurs les ressources de ce dictionnaire exceptionnel et des richesses jusqu’ici inconnues ou inexploitées. C’est ainsi que l’on pourra faire des recherches sur chaque rubrique des articles du Littré: sens, remarques, synonymes, historique, étymologie. Mais aussi sur l’environnement des entrées elles-mêmes, qu’il s’agisse des catégories grammaticales, de la prononciation, des variantes, ou des marques d'usage ou de domaine. Les citations et les proverbes ont chacun un écran de recherche dédié permettant l’exploitation et l’étude de ces immenses corpus sans équivalent. Quant aux innombrables renvois et corrélations entre les entrées ou les définitions qu’a mis en place Littré, ils prennent tout leur sens en étant constitués en un vaste réseau hiérarchisé bénéficiant de champs de recherche spécifique.

Cette nouvelle édition électronique du Littré a sa place dans toutes les bibliothèques.

DOMAINES

Dictionnarique, lexicographie, histoire, histoire de la langue, littérature

AUTEUR DE LA BASE DE DONNÉES

Claude Blum, professeur à la Sorbonne
Avec la collaboration d’Elisabeth Grimaldi (Université de Paris VII), Chantal Wionet (Université d’Avignon et Metadif, CNRS) et de Philippe Derendinger (Altdorf – Suisse)
Présentation par Elisabeth Grimaldi