Imprimer

Pierre Bayle, Dictionnaire historique et critique (1740)  

Avec l’aide du Carla-Bayle et la région Midi-Pyrénées ainsi que la région Rhône-Alpes

 



En quatre ans d'un travail acharné (1693-1696) Pierre Bayle écrit et publie son Dictionnaire historique et critique en huit volumes in-folio de 4000 pages à la typographie particulièrement serrée totalisant près de 45 000 000 de signes.

Le Dictionnaire comporte des articles sur les théologiens catholiques et réformés (Augustin, Jansénius, Luther, Calvin, Bèze …), et sur les hétérodoxes (Anabaptistes, Ochin, Socin, Alciat, Blandrata …), ainsi que sur une foule de sectes (Abéliens, Adamites, Mamillaires, Picards, Turlupins …); des articles importants sont consacrés aux grandes figures de la Bible (Abraham, Eve, David …), à certains personnages mythologiques (Jupiter, Junon, Hélène, Ajax, Hercule …); les articles consacrés aux philosophes anciens (Démocrite, Epicure, Chrysippe, Leucippe, Pyrrhon, Zénon d'Elée …) permettent d’examiner la cohérence de leurs doctrines et de les confronter aux systèmes modernes.

Pierre Bayle constitue le Dictionnaire en monument emblématique de la "guerre pacifique" des esprits, c’est à dire du débat critique, permanent et pacifique, qui caractérise la République des Lettres où l’on ne reconnaît "que l’empire de la vérité et de la raison" (art. "Catius").

L’ouvrage immense fut aussitôt la lecture sine qua non des jeunes philosophes et une source inépuisable pour les manuscrits clandestins de l'époque. Il devint ainsi l'une des sources principales des philosophes des Lumières et de l'Encyclopédie ou dictionnaire raisonné des sciences, des arts et des métiers de Diderot et d'Alembert.

DOMAINES

Littérature, philosophie, rationalisme, théologie, scepticisme, histoire

AUTEUR DE LA BASE DE DONNÉES

Claude BLUM (Université de Paris IV-Sorbonne)

ÉQUIPE ÉDITORIALE

Direction scientifique
- Antony McKenna, Institut d'Histoire de la Pensée classique (CNRS UMR 5037), Université Jean Monnet Saint-Etienne
- Gianluca Mori, Groupe National de Recherche sur la philosophie moderne, de la Renaissance aux Lumières, Université du Piémont Oriental


Comité scientifique
Lorenzo Bianchi (Naples, L'Orientale), Hubert Bost (EPHE, Paris), Hans Bots (Nimègue), Wiep van Bunge (Rotterdam), Jean-Michel Gros (Paris), Jonathan Israel (Princeton), Pierre-François Moreau, (ENS Lyon), Gianni Paganini (Vercelli), Maria-Cristina Pitassi (IHR, Genève)


Réseau des équipes de recherche
Institut d’Histoire de la Pensée classique (CNRS UMR 5037: Lyon-Saint-Etienne), directeur, P.-F. Moreau Groupe de recherche sur la tradition de la Renaissance, le libertinage et les Lumières, Naples, L'orientale, directeur, L. Bianchi Groupe National de Recherche sur la philosophie moderne, de la Renaissance aux Lumières (Université du Piémont Oriental, Vercelli), directeur, G. Paganini Laboratoire d'Etudes sur le Monothéisme (LEM, CNRS UMR 8584), directeur, O. Boulnois Institut Pierre Bayle (Nimègue), directeur, Chr. Berkvens-Stevelinck History of Philosophy: the early Enlightenment in the Dutch Republic (Université Erasmus, Rotterdam), directeur, W. van Bunge Institut d’Histoire de la Réformation (Genève), directrice, M.-C. Pitassi